Une carrière dans les métiers spécialisés - Pour faire tomber les mythes (Pour rétablir les faits)

La présentatrice, une jeune femme dans la vingtaine, apparaît à l’écran sur une toile de fond complètement blanche et commence à parler.

As-tu déjà envisagé une carrière dans un métier spécialisé? Eh! Bien, c’est peut-être le moment idéal pour te lancer.

Mais d’abord, rétablissons les faits au sujet de certaines idées fausses que beaucoup de gens ont au sujet des métiers.

Mythe 1 : Les métiers spécialisés ne sont pas pour les étudiants qui ont des bonnes notes.

Les mots « MYTHE 1 » apparaissent à l’écran, suivis d’un dessin de bulletin scolaire avec la note « A+ » écrite dessus.  

Si tu es une personne créative et que tu aimes le travail pratique qui donne des résultats concrets, les métiers spécialisés sont un bon choix pour toi. Ils nécessitent des gens qui sont forts en lecture, en écriture, en maths et en sciences.

Un bonhomme allumettes apparaît à l’écran, avec des ampoules au-dessus. Deux autres bonshommes apparaissent à côté. Un des bonshommes porte une toque de chef cuisinier et l’autre, un casque de mineur. Le premier bonhomme est de nouveau tout seul et l’image d’une feuille de papier avec un crayon, d’une calculatrice et d’un microscope apparaît à droite.

Mythe 2 : L’université est la seule voie vers une bonne carrière.

Les mots « MYTHE 2 » apparaissent à l’écran, suivis d’un dessin de pavillon d’université avec des traces de pas devant.  

C’est une option, mais pas la seule. Les métiers spécialisés sont aussi un excellent choix de carrière. Le Canada connaît une pénurie de main-d’œuvre spécialisée, ce qui veut dire qu’il y a plus de débouchés et des salaires plus élevés dans ce domaine.

L’image d’une attestation apparaît au milieu de l’écran, ainsi que les mots « Apprendre au travail », « Formation spécialisé » et « Formation d’apprenti ». L’image se transforme en graphique au sujet des métiers Sceau rouge et les mots « Plus de 50 métiers désignés Sceau Rouge » et « Pénurie de main-d’œuvre prévue (3 à 10 prochaines années) » apparaissent à l’écran. Le mot « Débouchés » apparaît à l’écran, suivi de sacs d’argent qui tombent dessus.

Mythe 3 : Dans les métiers spécialisés, le travail est salissant, bruyant et exigeant physiquement.

Les mots « MYTHE 3 » apparaissent à l’écran, puis une pelle rétrocaveuse avec un crochet apparaît et soulève les mots avant de sortir de l’écran par le côté, suivie par un camion à benne, puis un bonhomme allumettes avec des gros muscles.

La plupart des métiers signifient effectivement du travail manuel. Mais les emplois sont diversifiés. Il suffit de choisir le type de travail qui te convient le mieux.

La présentatrice réapparaît à l’écran.

Mythe 4 : Dans les métiers il n’y a que des emplois sans débouchés.

Les mots « MYTHE 4 » apparaissent à l’écran, puis ils sont poussés vers le haut par un panneau « Cul-de-sac ».

Un certificat pourrait même te donner l’occasion de grimper les échelons pour occuper des postes de supervision ou de gestion. Tu pourrais même lancer ta propre entreprise. Les possibilités sont infinies!

Le panneau « Cul-de-sac » sort du sol, puis tombe sur le côté. Un tampon-encreur étampe ensuite le mot « Certifié » sur la page. On voit ensuite un bonhomme allumettes avec le mot « Superviseur » sur la poitrine, puis un édifice avec le mot « Ouvert » dans la fenêtre.

Mythe 5 : Les métiers, c’est pour les gars.

Les mots « MYTHE 5 » apparaissent à l’écran. On voit ensuite un bonhomme allumettes avec un casque de construction sur la tête. Une bonne femme allumettes avec un casque de construction apparaît ensuite à côté du bonhomme, puis un crochet vert apparaît au-dessus d’eux.

Pas du tout. Les métiers spécialisés comprennent un vaste éventail d’emplois. Chacun peut trouver quelque chose qui lui convient.

La présentatrice réapparaît à l’écran.

Il y a plus de débouchés que jamais dans ce domaine riche et diversifié.

Les employeurs ont énormément besoin de travailleurs spécialisés. Ils ont besoin de gens qualifiés, motivés et passionnés pour rendre leur entreprise plus compétitive. Si tu ne me crois pas, voici ce que certains employeurs en pensent...

…Des employeurs de partout au Canada nous l’ont dit, et le message est clair : il y a une pénurie de main-d’œuvre spécialisée qualifiée, et il y a des emplois dans ce domaine partout au pays.

Les citations suivantes apparaissent à l’écran :

« Les débouchés sont excellents dans certaines régions du pays. »

« Le départ à la retraite massif des baby-boomers va créer plus d’emplois. »

« Il y a actuellement une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la machinerie lourde. »

On voit ensuite une carte du Canada avec des pancartes « Nous embauchons » qui apparaissent un peu partout.

La meilleure façon de te lancer dans un métier, c’est la formation d’apprenti. Elle te permet d’acquérir de l’expérience en milieu de travail, ainsi que de la formation technique. Le gouvernement offre des subventions pour t’aider à démarrer.

Deux travailleurs, un homme et une femme, tiennent une pancarte sur laquelle on voit les mots « Formation d’apprenti ». Le sceau rouge représentant un certificat de métier apparaît ensuite, ainsi que les mots « Métiers désignés Sceau rouge ». La présentatrice réapparaît à l’écran.

C’est le temps d’examiner les possibilités! Pour plus de renseignements sur les formations d’apprenti dans les métiers spécialisés, visite le jeunesse.gc.ca/apprentis.

L’adresse URL jeunesse.gc.ca/apprentis apparaît à côté de la présentatrice. Le mot-symbole « Canada » apparaît à l’écran. Fondu au noir.